WBEM (Web-Based Enterprise Management)

Présentation

WBEM (Web-Based Enterprise Management) est un ensemble de standards techniques d’Internet pour la management des réseaux et des systèmes mis au point pour unifier la gestion des environnements informatiques distribués.

WBEM fournit à tous les acteurs, constructeurs et éditeur informatique, la capacité à livrer un ensemble cohérent d’outils d’administration et de supervision axée sur des normes, facilitant l'échange de données entre des technologies et des plateformes disparates.

WBEM est un standard développé par la Distributed Management Task Force.

Distributed Management Task Force (DMTF) est une organisation regroupant des industriels dirigeant l'élaboration, l'adoption et la promotion de normes de gestion des systèmes interopérables, permettant  ainsi une administration et un contrôle efficace de millions de systèmes à travers le monde entier.

Le groupe DMTF avec la collaboration des industriels élabore les normes informatiques qui répondent aux besoins actuels de gestion informatique et assiste les constructeurs de produits et de services à mettre en œuvre des solutions interopérables basée sur des normes. DMTF félicite des commentaires sur nos normes, mais exige que les individus présentant des commentaires tout d'abord conviennent à notre politique de vos commentaires.

La DMTF a développé un ensemble de normes qui composent WBEM, à savoir :

  • Common Information Model (CIM), CIM-XML, CIM Query Language
  • Service Location Protocol (SLP)  WBEM Discovery
  • WBEM Universal Resource Identifier (URI).

En outre, la DMTF a développé un modèle de profil de gestion WBEM, permettant le développement de profil simplifiée pour fournir une définition complète et autonome pour la gestion d'un système particulier, de sous-système, de service ou de toute autre entité.

Common Information Model

 CIM (Common Information Model) fournit des définitions communes et standardisés des informations de gestion (modèle orienté objets) des systèmes, des réseaux, des applications et des services et permet aussi des extensions propriétaires. Ces définitions communes du CIM permettent aux entités composant le système d’information  d'échanger des informations de gestion et de supervision  sémantiquement riches.

Remarque: Microsoft utilise le modèle CIM pour l'implémentation de son interface de management WMI.

Le CIM est une architecture hiérarchique orientée objet, qui rend relativement simple à compprendre et à représenter les interdépendances et les associations souvent complexes entre les différents objets managés. Ces interdépendances peuvent inclure par exemple celles entre les connexions réseau logique et périphériques physiques sous-jacents ou celles d'une transaction de commerce électronique et les serveurs web et la base de données dont il dépend.

CIM est composé d’une spécification et d’un schéma. Le schéma fournit les descriptions du modèle courant, tandis que la spécification définit les détails pour l'intégration avec d'autres modèles de gestion.

La modélisation par l'objet est une manière de représenter les choses qui nous entoure dans le monde réel ainsi que leurs interactions. La terminologie utilisée dans les modèles distingue:

  • Instances: ce sont les choses (objets), par exemple la voiture de Paul
  • Properties: ce sont des attribus comme la couleur de la voiture de Paul
  • Methods: ce sont les actions que peut effectuer l'objet, pour la voiture par exemple avancer reculer, tourner, démarrer
  • Relationships: ce sont des relations entre objet comme par exemple paul est propriataire de la voiture.
  • Classes: ce sont des types de chose comme les véhicules
  • Subclasses: ce sont des sous ensembles typés comme les voitures qui sont un des types de véhicules.

Meta Schema du modèle CIM

cim schema

Le modèle CIM

Modèle de base (Core Model)

Le modèle de base  définit les concepts qui sont applicables à tous les domaines de la gestion et à la supervision des systèmes d’information. Le modèle de base est un ensemble de classes,  d’associations et de propriétés qui fournissent un vocabulaire de base pour décrire les systèmes gérés. Le modèle de base représente un point de départ pour définir des extensions du schéma commun.

  • Qualifiers - The meta and standard qualifier type definitions.
  • Core Elements - The concepts for the base CIM classes (e.g. ManagedElement, ManagedSystemElement, LogicalElement, System, Service, ...) and base association classes (e.g. Dependency, Component, LogicalIdentity, ...)
  • Physical Elements & Location
  • Software Identity
  • Devices - The "logical" function,configuration and state of hardware
  • Storage Extents (subclass of LogicalDevice)
  • Redundancy Information (a subclass of LogicalDevice generalizing the management of storage with more specific classes and services in the Device Model)
  • Product and FRUs
  • Statistics
  • Capabilities - The superclass to describe the various capabilities of specific ManagedElements.
  • Settings and Profiles
  • Method Parameters
  • Power Management

Modèles communs

Les modèles communs sont des modèles d'information qui captent les notions qui sont communs à des domaines de gestion particulier, mais indépendants de toute technologie particulière ou de leur mise en œuvre. Exemples de modèles communs comprend les systèmes, les applications, les réseaux et les équipements. Les classes, les propriétés, les associations et les méthodes dans les modèles communs visent à fournir une spécification fonctionnelle suffisante pour l'utiliser comme base pour la conception de programmes et dans certains cas de leur mise en œuvre.

Les modèles communs du schéam CIM dans la version 2.7 sont les suivants:

Applications Event Network Support
Database Interop Physical Systems
Devices Metrics Policy User

 

Extension Schema

Les extension de schemas represente des solutions technologiques spécifique et ou propriétaire au x modèles commun.